LE COIN DES TESTEURS
MON COMPTE

Déjà membre ?

Mot de passe oublié ?

Rechercher un ingrédient
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
MIT

MIT


Cet ingrédient n’est présent dans aucun produit LA SOURCE Eau thermale Rochefort®.

La MIT, ou methylisothiazolinone, est un ingrédient de synthèse utilisé comme conservateur dans de nombreux produits cosmétiques. Cette substance, très utilisée dans les années 1970, a été réintroduite dans de nombreuses formules cosmétiques suite au scandale concernant l’utilisation des parabènes. Mais la MIT est un allergène reconnu, et les cas d’allergies se sont multipliés suite à sa réapparition dans les cosmétiques. L’utilisation de la MIT dans les produits cosmétiques non rincés est interdite depuis 2017.

Qu’ils soit bio ou non, un cosmétique ne peut pas se protéger seul du vieillissement et se détériore d’un point de vue de la sensorialité (changement de l’odeur qui peut « tourner », changement de texture, de couleur) mais aussi d’un point de vue sanitaire.

La loi exige donc que tout cosmétique soit capable de se protéger d’une contamination microbienne externe ce qui implique donc l’utilisation de conservateurs.
Le débat autour de l’utilisation des conservateurs vient du fait que certains se sont révélés allergènes ou irritants. Sur les 59 conservateurs autorisés par le Règlement Cosmétique, seul 5 sont autorisés en cosmétiques bio : l’acide benzoïque et ses sels, l’alcool benzylique, l’acide salicylique et ses sels, l’acide sorbique et ses sels, l’acide déhydroacétique et ses sels.

Soucieux de proposer des produits adaptés aux peaux les plus sensibles, la MIT n’est présent dans aucun produit LA SOURCE Eau thermale Rochefort® et sont garantis haute tolérance.